Menu



Société

[Vidéo] Nando Bodha : « Je me demande comment une telle commande est devenue une livraison de Covaxin ? »


Rédigé par E. Moris le Lundi 22 Mars 2021



Nando Bodha, député de l’opposition a partagé ses réflexions sur sa page officielle, concernant la campagne de vaccination contre la Covid-19, menée par le gouvernement.

L'ancien ministre des Affaires étrangères et ancien membre du High Level Committee sur la Covid-19, a révélé que, lorsqu’il était ministre des Affaires étrangères, une commande de 300 000 doses supplémentaires, avec une possibilité de livraison de 100 000 doses en mars, 100 000 en avril et 100 000 en mai, avait été placée pour du Covishield / AstraZeneca à l'île Maurice.

« Je me demande comment une telle commande est devenue une livraison de Covaxin ? »

Nando Bodha, évoque aussi le vaccin Covaxin produit par la firme Bharat Biotech administré à partir de ce lundi 21 mars, et le fait qu'il n'a pas encore l'aval de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Il demande aux autorités concernées d'attendre une nouvelle livraison de Covishield / AstraZeneva pour poursuivre la campagne de vaccination au lieu de poursuivre avec le Covaxin.

Polémique sur le formulaire de consentement

Nando Bodha affirme qu'en Inde, ceux qui ont reçu la première dose de ce vaccin ont signé un «consent form» qui stipule qu’ils auront droit à un dédommagent en cas d’effets secondaires liés au vaccin. 

Il estime par ailleurs qu’il faut de la transparence pour éviter une psychose au sein de la population. Il déplore aussi l’absence de transparence de la part du gouvernement « sur la gravité de la situation et les variants ».

Crédit vidéo : Nando Bodha


Lundi 22 Mars 2021


1.Posté par kersauson de (p) le 22/03/2021 13:02
peut etre
parce que india a interet financier a vendre SON vaccin
plutot que vendr astra qui ne lui appartient pas.
on se demande du reste comment elle a pu en distribuer gratos a moriss..
et aussi astra est obligé de controler ses stocks coincé par ses engagements non tenus avec UE.
astra RECLAME a SII des livraisons.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.