Menu



Société

[Vidéo] Message de Bruneau Laurette à Lesjongard : « Joe to conné Boussou? »


Rédigé par E. Moris le Jeudi 18 Février 2021



Invité sur TV5 Monde, le ministre de l’Energie et des services publics, Joe Lesjongard, s’est fait le porte-parole du gouvernement en intervenant en direct dans le journal télévisé de la chaîne internationale de télévision francophone.

Le président du MSM a commenté l'actualité du week-end dernier marquée par une nouvelle manifestation citoyenne et pacifique dans les rues de la capitale pour demander le départ du Premier ministre et son gouvernement.

A la question "comment expliquer la colère populaire ?", pour  Joe Lesjongard : « Il n’y a aucun malaise à Maurice. » Il a parlé d'une manifestation de l’opposition purement politique, soulignant que la "marée humaine" était moins importante que celle du 29 août dernier. Questionné sur le clientélisme et la corruption, Joe Lesjongard a répondu que le gouvernement fait confiance aux institutions et au judiciaire. Qu’en est-il de l’économie et du tourisme ? «On est Covid-Safe» a répondu Joe Lesjongard.

Bruneau Laurette un des participants à la marche du 13 février lui a donné la réplique dans une courte vidéo : " Ene ti message pou Joe Lesjongard. Dans nou la marche Sitwayin pas ti Ena Travailleur étrangers qui fine payé Rs 1000, pas ti Ena briani, pas ti Ena 100 taine de bus et pas ti Ena promesse alle la mer. Jour MSM organisé ene la marche et manifestation marée humaine dans Port louis nou recozé. En attentat Joe to conné Boussou? "

Crédit vidéo : Bruneau Laurette


Jeudi 18 Février 2021


1.Posté par KIPKA le 18/02/2021 10:11
Bravo ! Bruno Laurette,il faut remettre a sa place ce parvenu,petit chien du PM.......Heureusement le "Monde" n'est pas dupe et est bien au courant des situations catastrophiques a Maurice.......

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.