Menu


Société

[Vidéo] Le prédicateur Javed Meetoo, continue de "terroriser" les citoyens mauriciens


Rédigé par E. Moris le Mercredi 30 Janvier 2019

Celui qui avait clamé à la barbe et au nez des autorités : "Oui, je suis pour un état islamique, même à Maurice", continue ses actes de provocation en terrorisant les citoyens mauriciens.



Javed Meetoo connu sur les réseaux sociaux sous le nom de Abu Junayna, malgré une interpellation qui n'a pas été suivie d'effets, continue les provocations et sa campagne contre l'état mauricien tout en terrorisant, cette fois-ci en bande organisée des citoyens mauriciens. 

C'est à travers une vidéo de Noorrani Rannoo, habitant à Port-Louis publiée sur les réseaux sociaux et You Tube que l'alerte est donnée. Ce dernier affirme avoir fait l'objet de menaces samedi 26 janvier de la part du prédicateur radical Javed Meetoo et ses acolytes (Voir vidéo).

Sous la menace à peine voilée, la petite bande organisée a encerclé et tenté de terroriser Noorrani Rannoo, en le soumettant à un flots de questions pour vérifier si il est oui ou non musulman ! 

Ces petits malfrats mal élevés, vont même lui demander de lire la profession de foi la Chahada, un des piliers de l'islam. 

Y a-t-il une milice religieuse qui contrôle et vérifie qui est ou peut être musulman à Maurice ?

Les menaces n'ont pas été que verbales selon Noorrani Rannoo. Il a eu droit aussi à des insultes et autres joyeusetés de la part de ces "bombes à retardement communales". 

Pour rappel, Javed Meetoo, prédicateur radical bien connu des autorités et de la cellule anti-terrorisme, avait violemment perturbé la manifestation anti-Marche des Fiertés organisée le samedi 2 juin dans la capitale, au cours de laquelle des menaces de mort, des insultes homophobes avaient été proférées envers des membres du Collectif Arc-en-Ciel (CAEC). Il avait affiché un symbole de l’Etat islamique sur son bonnet. 

Il avait été interpellé dans les jours qui ont suivi la manifestation, puis libéré grâce à son avocat Raouf Gulbul.  

Connu des autorités mauriciennes et de la cellule anti terrorisme sur le plan international, Javed Meetoo serait le leader d’un réseau qui aurait encouragé des Mauriciens à se rendre en Syrie et en Irak pour se battre aux côtés du groupe État islamique. Il a également été interrogé dans le cadre des coups de feu sur l’ambassade française à Maurice en 2016.   

Javed Meeto a créé sa communauté, nommée "Abu Faaris", au travers duquel il a tissé des liens avec d'autres groupes promouvant l'islamisme radical. Sa stratégie est très élaborée. 

Il s'est ainsi rapproché du Zam Zam Islamic Centre dirigé par Arouff Bahemia et d'autres groupuscules à travers l'île. Sous des dehors pacifiques, ces militants de l'islamisme politique ont commencé par protester contre les discriminations dont les musulmans seraient victimes à Maurice, réclamant une plus grande place pour la religion musulmane dans la société.

Peu à peu, le discours s'est durci et ils ont commencé à exercer leur influence sur la jeune génération de musulmans à travers des vidéo.

Javed Meetoo s'est prononcé ouvertement pour l'instauration d'un Etat islamique à Maurice. 

Javed Meetoo continue de provoquer l'Etat mauricien.

https://www.zinfos-moris.com/Dossier-EXCLUSIF-Les-radicaux-islamiques-a-Maurice_a54.html





1.Posté par Javed meetoo le 30/01/2019 21:53 (depuis mobile)
To bizin larticle, vine guete moi mo done toi. Ene la liste nom tou mo ena depuis liraq et la syrie.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.