Menu

Un autre regard

[Vidéo] Le ministre Seeruttun s'offre une petite "Li tourner" en Zambie


Rédigé par E. Moris le Samedi 3 Septembre 2022



« There is murder on the dancefloor », chantait Sophie Ellis-Baxter. Le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal a de la concurrence. Le très sérieux ministre des Services Financiers, Mahen Seeruttun, semble se donnait corps et âme pour promouvoir l'île Maurice.

Opinion. Danse rodéo : Où Jagutpal a-t-il fauté ?

Une vidéo en circulation fait le buzz sur le Toile. On le voit se déhancher sur la piste de danse sur air du très célèbre séga mauricien "Li tourner", à l'occasion d'une conférence Essamlag en Zambie. Certes un ministre a le droit de s’amuser et de se défouler, mais à l'heure où les Mauriciens se serrent la ceinture pour joindre les deux bouts, cette vidéo risque d'éclabousser encore un peu plus le Premier ministre Pravind Jugnauth, qui n'a cessé de clamer à qui veut l'entendre dans son Congrès à travers l'île, que le gouvernement travaille "jour et nuit". 

Crédit vidéo : Mohammad Fawzi Allymun


Crédit vidéo : MBC


Samedi 3 Septembre 2022


1.Posté par Peter le 04/09/2022 10:46
Mais il travaille,le Ministre,et apres cette danse il doit aller s'abreuver......lol !

2.Posté par Caro le 04/09/2022 10:55
Roulé mama…. C est la fete!
Bande d ânes et de tarés

3.Posté par pharma le 05/09/2022 04:21
Même si on a le droit de ne pas aimer so travail. Les gens ont le droit de s’amuser. C’est critiquer juste pour critiquer

4.Posté par Peter le 05/09/2022 08:17
Biensur ,ce sont uniquement les gens opposes qui sont critiquables lorsqu'ils s'amusent...biensur , biensur....

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.