Menu

Un autre regard

[Vidéo] Le dodo mauricien est à l'honneur au Festival de Cannes dans un film qui imagine son retour


Rédigé par E. Moris le Vendredi 27 Mai 2022

Dans la section non compétitive « Cannes Première », la comédie grecque « Dodo » a été diffusé sur la Croisette.



@ Festival de Cannes
@ Festival de Cannes
Le réalisateur grec Panos H. Koutras, a présenté au Festival de Cannes dans la section Cannes Première son film « Dodo ». D’où vient-il ? Que veut-il et surtout que faire de cet encombrant visiteur ? C’est ce que raconte cette comédie féroce, galerie de portraits peu flatteurs brossée avec humour.

« J’ai choisi le dodo car il a été exterminé par les humains en très peu de temps et qu’il symbolise l’inconséquence de notre espèce », explique le cinéaste. L'histoire emmène le public dans une luxueuse villa près d'Athènes, où un couple, au bord de la ruine financière, s'apprête à célébrer le mariage tant attendu de sa fille Sofia avec un riche héritier. C'est alors qu'apparaît un dodo, un oiseau disparu depuis 300 ans, qui entraîne tous les protagonistes dans une ronde folle, la situation devenant vite incontrôlable.



 

Symbole de l'extinction des espèces, voici l'histoire du dodo. Trois siècles après sa disparition, le dodo est à l'honneur au Festival de Cannes dans un film qui imagine son retour. BRUT


Vendredi 27 Mai 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.