Menu

Culture

[Vidéo] Le Phare d'Albion raconté par Alain Jeannot


Rédigé par E. Moris le Dimanche 25 Novembre 2018

Depuis des années, le président de l’association Prévention routière avant tout (PRAT) se sent interpellé par le problème grandissant des accidents de la route à Maurice. Il a fait de la sécurité routière son cheval de bataille. Amoureux et passionné d'histoire, il nous livrera également à travers ses vidéo, son regard sur des sites ou des personnages historiques.



Le phare d’Albion se situe, comme son nom l’indique, à Albion, dans le district de Rivière Noire.

Ce phare a été construit en 1810 pendant l’occupation anglaise et a été inauguré le 3 octobre 1910 par le gouverneur britannique Sir Cavendish Boyle.

Le phare mesure 30 mètres de hauteur, a la forme d’un cylindre (pour réduire la pression des vents) et a été construit en altitude par rapport au niveau de la mer. Sur ses rochers isolés battus par les vagues, la tour blanche aux larges bandes rouges porte les couleurs standard de la marine internationale et rend le phare facilement repérable durant la journée pour les navires, et la nuit, il permet aux bateaux d’éviter le naufrage grâce à la lumière.

En effet, la lumière de ce phare a toujours guidé les navigateurs et les pêcheurs à cause de la présence des rochers qui sont insurmontables de nuit.

Le phare est toujours en service et offre une vue splendide sur la cote ouest-nord-ouest, allant de Pointe aux Sables à Flic en Flac. Sa position stratégique à proximité du chenal d'accès au port de Port-Louis en fait un excellent repère de navigation.


Dimanche 25 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.