Menu



Société

[Vidéo] La Cuvette : Malgré un avis de forte houle, des baigneurs bravent l’interdit


Rédigé par E. Moris le Vendredi 8 Février 2019

L’avis de forte houle restera en vigueur jusqu’à ce dimanche 10 février. Malgré l’appel à la prudence, quelques "têtes brûlées", fascinées par les vagues se sont tout de même laissées tenter ce vendredi et se sont mis à l’eau.



Si les alertes de fortes houles handicapent les professionnels de la mer et inquiètent les riverains du littoral, d’autres font fi du danger ce vendredi.

Alors que Maurice et Rodrigues sont en alerte 2, qu'un avis de vigilance forte houle est émis depuis hier jeudi, ces "têtes brûlées" s'amusent en bravant l'interdit. 

Rappelons, que le cyclone tropical GELENA génère de grosses houles et qu'elles influenceront l’état de la mer autour de Maurice.  

De fortes houles venant du nord de l’ordre de 4 à 5 mètres sont prévues et elles grossiront davantage pour atteindre les 5 à 6 mètres dans la soirée.  

Des raz-de-marée sont prévues sur les plages de l'ouest et du nord. Une extrême prudence est recommandée aux abords des côtes. 

Il est fortement conseillé aux pêcheurs, plaisanciers et au public de ne pas sortir en mer et de ne pas s'aventurer sur les plages. 

Le cyclone tropical GELENA devrait passer à 230 km au nord-nord-est de Maurice à une vitesse accélérée de 25 km/h tôt samedi matin au stade de cyclone tropical intense. 

Des rafales de vents pouvant atteindre 90 km/h pourraient souffler sur l’île. 

Les bandes nuageuses associées à GELENA toucheront Maurice et occasionneront de la pluie toute la journée. 

A Rodrigues, le cyclone rendrait le système encore plus dangereux, car les vents pourraient atteindre 234 à 299 km/h. GELENA passera à environ 90 km à l’ouest de Rodrigues.

 VIGILANCE FORTE HOULE SUR LES PLAGES DU NORD ET DE L’OUEST

Crédit vidéo : Vassen Kauppaymuthoo


Vendredi 8 Février 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.