Menu



Société

[Vidéo] L'hypocrisie des parlementaires dans l'affaire Kalpana Koonjoo-Shah


Rédigé par E. Moris le Jeudi 6 Mai 2021



[Vidéo] L'hypocrisie des parlementaires dans l'affaire Kalpana Koonjoo-Shah
L'affaire Kalpana est en passe de devenir une affaire d'Etat au vue de la réaction de la principale intéressée et des mesures prises par le Speaker pour lui porter secours avec son "enquête"...

Pourtant ce serait d'une grande hypocrisie que de faire croire qu'au sein de l'assemblée nationale, les parlementaires et élus de la République se comportent comme des personnes respectueuses les unes envers les autres. Le mardi, quand le Parlement veut bien ouvrir ses portes, c'est un spectacle affligeant de médiocrité dont a droit les Mauriciens qui assistent en direct les prises de bec virulentes des parlementaires. Les échanges sont souvent houleux et les insultes sont monnaies courantes. Pour preuve même le Premier ministre est un familier du genre.

Acculé par les questions de l'ancien leader de l'opposition Arvin Boolell lors de la PNQ axée sur Angus Road, un terrain mal acquis du couple Jugnauth, le Premier ministre est sorti de ses gonds, allant même jusqu’à lancer : «Allez do bouffon !» en direction des rangs de l’opposition, sans que le Speaker ne le sanctionne précisons-le. Ses invectives sont aussi adressées de temps à autre à son ancien ami de l'alliance, le leader du MMM, Paul Bérenger qui se fait traiter de «requin blanc-moustache !»

La ministre de l'Egalité des genres aurait été prise en flagrant délit de proférer des propos «injurieux» au sein de l'assemblée nationale.

Un extrait de la séance de mardi met en évidence des propos tenus par Kalpana Koonjoo-Shah, pensant peut-être que son micro était fermé, lors des débats sur le Mental Health (Amendment) Bill. Interrompant de façon intempestive la députée du MMM, Joanna Bérenger, qui intervenait lors des débats sur ce projet de loi, on entend distinctement la ministre déclarée : “Mister Speaker Sir… BOU** TO L*K* P****".

Depuis, Kalpana Koonjoo-Shah se défend et jure de ses grands dieux ne pas avoir tenue des «propos inappropriés», parlant de «vidéo manipulée» de la part de l’opposition et de la presse. Mais nombreux se posent la question comment une vidéo peut être manipulée en direct sur la chaine  Parliamentary TV et retransmise sur la MBC et repris par les différents médias.

Dans un exercice de communication de crise, sur une vidéo publiée sur sa page officielle, Kalpana Koonjoo-Shah revient sur cette affaire et clame son innocence. Fait surprenant ce sont les commentaires sous cette publication qui interpellent. En effet, les messages de soutien sont dithyrambiques faisant croire que la ministre, qui n'a jamais vraiment brillé au sein de ministère, est extrêmement appréciée voir populaire. Des réactions disproportionnées alors qu'ailleurs l'opinion publique condamnent la vulgarité de ses propos. 

Crédit vidéo : Kalpana Devi Koonjoo-Shah


Jeudi 6 Mai 2021


1.Posté par kersauson de (p) le 06/05/2021 08:09
S**** P***** k*****

2.Posté par Caro le 06/05/2021 08:45
Celle là , c est une sacrée petasse, hypocrite, faux cul et sans complexes...

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.