Menu

Société

[Vidéo] Kistnen Papers : Subron et Gua maintiennent qu’il y a eu atteintes aux lois électorales


Rédigé par E. Moris le Mercredi 11 Août 2021



Les deux dirigeants de Rezistans ek Alternativ avaient été convoqués aux CCID ce matin. Cela, dans le cadre de l’enquête policière instituée par la police pour faire la lumière sur les Kistnen Papers.

Rappelons que suite à la publication de ces documents, qui évoquent les dépenses électorales effectuées par les trois élus de la circonscription no 8, Ashok Subron et Stefan Gua avaient écrit une lettre au Commissaire électorale lui demandant d’enquêter. 

Irfan Rahman leur avait répondu qu’il n’était pas mandaté pour enquêter et qu’il n’avait d’ailleurs pas les ressources nécessaires pour le faire. Néanmoins, il avait référé l’affaire à la police. C’est ce qui explique la convocation, ce mercredi, des deux dirigeants du mouvement de gauche pour « une première déposition ». Une autre est prévue le 18 août prochain. 

À sa sortie des locaux du CCID, Ashok Subron est revenu sur le contenu de la déposition qu’il a consignée avec Stefan Gua. Il a expliqué que ce qui est contenu dans les Kistnen Papers « ne cadrent pas » avec le « return » des dépenses électorales soumis par les trois élus du no 8. « Sur les Kistnen Paper, il est indiqué que Rs 1,9 million ont été dépensées sur un item en particulier alors que les trois élus ont tous indiqué qu’ils ont respecté la limite des dépenses », a déclaré Ashok Subron. 

Il a déclaré qu’il y a trois aspects très importants dans l’affaire des Kistnen Papers. D’abord, a-t-il expliqué, suite à la publication des Kistnen Papers, une personne est venue de l’avant pour dire qu’il a compilé toutes ces dépenses. Ensuite, les reçus semblent authentiques. Du moins, a souligné Ashok Subron, des personnes ont indiqué dans les médias qu’elles ont émis ces fameux reçus. Enfin, le 8 février, une série de documents ont été déposé par un représentant du DPP à la magistrate du tribunal de Moka, qui préside l’enquête judiciaire.  Ashok Subron dit s’attendre que la vérité sorte.

Crédit vidéo : Rezistans ek Alternativ


Mercredi 11 Août 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.