Menu


Société

[Vidéo] Des mouvements suspects observés à la ferme marine de Mahébourg


Rédigé par E. Moris le Vendredi 28 Août 2020

34 dauphins se sont échoués sur les côtes mauriciennes, où ils sont morts, ont annoncé les autorités, rejetant un lien éventuel avec la marée noire qui a frappé la même région au début août.



Capture d'écran vidéo en direct de Reuben Pillay
Capture d'écran vidéo en direct de Reuben Pillay
Ces dauphins d'Electre, dont certains agonisaient quand ils ont été trouvés, ont été repérés sur les plages du sud-est de l'île. Quelques-uns semblaient avoir subi des blessures.  Mais "Il n'y a aucune trace d'hydrocarbure sur eux ou dans leur système respiratoire", a conclu le ministre de la Pêche, Sudheer Maudhoo, avant même le rapport d'autopsie.

Le vraquier MV Wakashio pointé du doigt

Les Mauriciens ne croient pas en cette version du gouvernement. Ils craignent que ces décès ne soient la conséquence de la marée noire provoquée au début du mois par l'échouage quelques kilomètres plus au sud du vraquier MV Wakashio. Ce bateau a heurté le 25 juillet un récif à Pointe d'Esny. L'épave s'est brisée en deux, trois semaines plus tard, après une course contre la montre pour pomper le carburant qu'elle contenait encore. 

La Rédaction de Zinfos Moris avait dénoncé les conclusions hâtives des membres des ONG locaux, entourant le ministre de la pêche lors de sa conférence de presse de mardi, supputant un éventuel conflits d'intérêts dans leur démarche.

Ce vendredi 28 août, Reuben Pillay, un internaute très actif sur les réseaux sociaux, est aux abords de la ferme marine de Mahébourg. Selon son témoignage et des photos à l'appui, il déclare qu'une opération de "cover up" est en cours. On peut voir des carcasses de mammifères marins sur la jetée de la ferme. 

Que va t-on faire de ces carcasses s'interroge Reuben Pillay dans sa vidéo ? Pourquoi en découvrant son drone, des hommes se sont précipités pour recouvrir à l'aide d'une bâche blanche les mammifères décédés ?

Rappelons que les résultats des nécropsies n’étaient toujours pas accessibles, mais l'ONG Mauritius Marine Conservation Society, avait estimé qu'il pouvait s'agir d'une "coïncidence malheureuse", en faisant référence à un incident similaire survenu en 2005. Un discours qui passe mal.

Les déclarations de la présidente de la Mauritius Marine Conservation Society, Jacqueline Sauzier, également secrétaire générale de la Chambre d'Agriculture, considérée comme une proche du pouvoir ne cessent d'interpeller. Yann von Armin, de la Mauritius Scuba Diving Association (MSDA), vice-président du Mauritius Marine Conservation Society et membre du conseil d’administration du Mauritius Museums Council, occupe pour sa part de la ferme marine de Mahébourg. Une ferme aquacole sous les feux des projecteurs qui provoquerait selon les pêcheurs, un déséquilibre dans l’écosystème. ​

Crédit vidéo : Reuben Pillay/ ReubsVision.mu

[Vidéo] Des mouvements suspects observés à la ferme marine de Mahébourg



1.Posté par Yuan le 28/08/2020 11:01
Un navire si lourd, ne peut etre casse en 2 par des coraux.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.