Société

[Vidéo] Coupure d'eau : Les femmes du pays montent au créneau

Dimanche 25 Novembre 2018

Plaisance, Trèfles, Camp-Levieux...la colère est grandissante. Coupures d’eau, fourniture « irrégulière » en raison d’eau boueuse, fourniture d'eau interrompue, sécheresse...toutes les raisons ont été invoquées, mais le problème perdure et la situation devient ingérable et catastrophique.


Alors que le Premier ministre et ses ministres du gouvernement paradent à toutes sortes d'inauguration ou événement socio-culturel, lançant des promesses électorales à la pelle pour (re)conquérir un électorat en perdition.

Loin des strass, des photos de presse et des coupures de ruban, ce sont les femmes mauriciennes qui élèvent la voix.

En effet le quotidien est devenue un parcours du combattant, entre les coupures d'électricité dans certaines régions et les difficultés à s'approvisionner en eau potable. Une situation qui devient de plus en plus invivable alors que certains doivent impérativement se réveiller à 4 heures du matin pour faire des réserves d'eau qui coule d'ailleurs en filet. Malgré les réservoirs d'eau, il n'y a pas de pression donc les réservoirs n'ont pas le temps de se remplir.

Les tâches ménagères débutent très tôt le matin car les habitants n'ont plus accès à l'eau durant le reste de la journée et doivent attendre le lendemain matin pour pouvoir s'approvisionner à nouveau. 

Et le ministre Ivan Collendavelloo dans une bêtise confondante dont il a désormais le label, lors d'une participation à une journée de réflexion sur l’eau a tenu à faire un appel à la population pour éviter le gaspillage d’eau. 

«C’est vrai que c’est un don de Dieu mais il ne faut pas fâcher Dieu en gaspillant l’eau.»


Et d'ajouter totalement inconscient du drame social qui se joue chaque jour dans le pays : 

« Avec la dernière augmentation de l’eau qui a eu lieu en 2012, il est l’heure pour que le tarif de l’eau augmente. »

Comment peut-on dire que le Mauricien gaspille l’eau, alors qu’il ne reçoit que 4 heures d’eau par jour dans son robinet et ne peut même pas se doucher au moment opportun ? Il est vrai que les 170 ou 220 litres d’eau utilisés quotidiennement par les Mauriciens, sont sans commune mesure avec les vrais gaspilleurs d’eau que sont les nombreux hôtels, les parcours de golf et les propriétaires de piscines privées.

Les plaintes ne cessent d'augmenter avec les coupures d'eau, rappelant qu'il est urgent de tenir compte des revendications de ces femmes et d'une population qui subit de plein fouet ses restrictions d'eau alors que les premières averses estivales ne sont attendues que vers la fin de janvier ou au début de février. Pendant ce temps, le niveau d’eau continue de baisser dans nos réservoirs et la situation devient alarmante.

Il n'y a rien de plus risible que de vouloir faire porter le chapeau du problème de l’eau à Maurice, en brandissant l'argument maintes fois mis en avant , une ressource insuffisante ou pire, une population gaspilleuse.

Tout cela au final pour masquer la mauvaise gestion des ressources en eau et de sa distribution.

La vidéo illustre parfaitement la situation et la grogne générale. 

 

Vidéo : Mevin Miniandi


Rédigé par E. Moris le Dimanche 25 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.