Politique

[Vidéo] Ameenah Gurib-Fakim : «J'ai démissionné dans l'intérêt supérieur du pays»

Samedi 1 Décembre 2018

Lors d’un entretien accordé à la chaîne BBC Africa diffusé le 28 novembre, l'ancienne présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim, répondait à quelques questions.

L'ex résidente du château de Réduit a déclaré avoir démissionné dans "l'intérêt supérieur du pays".

Elle a admis avoir commis "une erreur" en utilisant la carte bancaire de Planet Earth.

Tout comme elle a déclaré que les femmes en Afrique ont un rôle plus important à jouer.

"You can't win a match with 52 % of the players sitting on the bench" a-t-elle declaré.

Lors d'un autre entretien accordé cette fois-ci à la chaîne CNBC Africa le 15 novembre en Afrique du Sud, l'ancienne présidente de la République répondait aux questions du  journaliste politique Chris Bishop.

A la question : "Aurait-elle souhaité changer quelque chose lors de son passage à la State House ? Ameenah Gurib-Fakim a tout simplement répondu en citant Edith Piaf : « Je ne regrette rien.» 

Tout en soulignant : Nous avons besoin de vrais et d’honnêtes politiciens.

Rédigé par E. Moris le Samedi 1 Décembre 2018


1.Posté par maurice de lisle le 02/12/2018 11:20
et c est dommage car
c'est la SEULE PERSONNALITE de moriss
a etre appreciée et respectée a l etranger
qd on voit les magouilles et derives et casseroles des jugnaut , on peut se demander qui doit partir !
vous reviendrez MADAME !

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.