Justice

[Vidéo] Affaire David Sauvage : « objection to departure » complètement « absurde »

Lundi 18 Mars 2019

Le militant écologiste, David Sauvage, du Mouvement Rezistans ek Alternativ était  devant la Cour de Souillac pour Rogue and Vagabond ce lundi 18 mars.

On lui reproche d’avoir empiété sur les pas géométriques accordés à Pelangi Resorts à Pomponette en mars 2018.

A noter que le combat de David Sauvage contre le projet de Beachcomber Hotels, aux Salines Rivière-Noire, est connu de tous, cet avertissement viserait selon Stefan Gua, membre de Rezistans ek Alternativ, à décourager les militants du collectif.

La police après une arrestation arbitraire a déclaré n’avoir aucun motif à présenter pour soutenir leur motion d’interdiction de quitter le pays qui pèse sur David Sauvage.

Ce qui fait dire à Stephan Gua que cette « objection to departure » est complètement « absurde » et qu’elle doit être levée.


Rédigé par E. Moris le Lundi 18 Mars 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.