Menu

Environnement

[Vidéo] A Blue Bay, les eaux usées jetées directement sur la plage publique...devant le Parc Marin


Rédigé par E. Moris le Mardi 29 Mars 2022

Située sur la côte Sud-Est, non loin de Mahébourg, la baie de Blue Bay a été proclamée Parc national en 1997 avant d’être déclarée site RAMSAR d'importance mondiale en 2008.



[Vidéo] A Blue Bay, les eaux usées jetées directement sur la plage  publique...devant le Parc Marin
Depuis quelques jours, c'est une désagréable surprise pour les riverains, face à la mer, une coulée saumâtre se déverse dans le lagon de Blue Bay. Ce qui s'apparente à des eaux usées, s'écoulent d'un tuyau avec une odeur nauséabonde. A ce jour, aucune sanction n'a été mise en place par les autorités contre le propriétaire.

De quoi inquiéter, les baigneurs mais aussi les touristes et les pêcheurs. Sans compter, les conséquences désastreuses pour l'écosystème marin, notamment les nombreux crustacés qui peuplent cette zone. En effet, le parc marin de Blue bay se distingue par son exceptionnel jardin corallien qui abrite une multitude de coraux et une faune abondante.  Ce parc marin est le principal centre d’intérêt touristique de la région avec notamment l'observation du fameux corail cerveau (lobophyllia sp.), un spécimen âgé de plus de 1000 ans qui mesure cinq mètres de diamètre !

Le parc marin de Blue Bay c'est aussi plus de 38 espèces de coraux dont certains on été datés de 1000 ans, 72 espèces de poissons, 31 espèces d’algues, 2 espèces de mangroves et 4 espèces de pharénogames y ont été identifiés. Le site est également fréquenté par plusieurs espèces de tortues marines.

D’une superficie de 353 hectares, ce site a accédé au statut de parc marin sous le « Wildlife and National Parks Act de 1993 », et est devenue zone protégée en 2000 sous le « Fisheries and Marine Act 1998 ». Depuis 2008, il est classé site RAMSAR d’importance mondiale.


 

Crédit vidéo : Marcel Lindsay Noë


Mardi 29 Mars 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.