Menu


Société

Victoria Urban Terminal : Le "rêve" de Nando Bodha au coût de Rs 1,8 milliard


Rédigé par E. Moris le Jeudi 17 Janvier 2019

C'est un Nando Bodha, ministre des Infrastructures publiques, exalté qui a tenu son point de presse, au siège de son ministère, le jeudi 17 janvier.



On connaissait le roi de l'événementiel capable de claquer pour la cérémonie de lancement du Metro Express Rs 7 millions aux frais des contribuables.

Des frais de bouches à Rs 600 000 et des latrines mobiles à Rs 100 000. Une fiesta, symbole de gaspillage indécent quand on connait le coût de ce projet à plusieurs milliards.

On évite de parler du coût des divertissements et célébrations en tous genre à l'occasion des 50 ans de l'île Maurice. L'ambassade de France par le biais de Vijayen Valaydon, ambassadeur de Maurice à Paris a récolté la palme ! Rs 1,4 million ! Véritable gabegie des fonds publics ! 

Ainsi, notre chef de gare affirme que le premier coup de pioche du projet du Victoria Urban Terminal au coût de Rs 1,8 milliards, se fera en début de mars 2019 et sera complété dans deux ans.

Son ultime but est de célébrer l’anniversaire du Metro Express, qui coïncidera avec les célébrations de l’indépendance de la République de Maurice. L'apothéose ! 
« Mon rêve est de rendre Port-Louis une ville piétonne ».
Comme à son habitude, Nando Bodha aime rassurer, selon lui les activités de la gare routière actuelle ne seront pas perturbées par la construction.

Quand on voit le résultat à Beau/Bassin, Rose-Hill, ce n'estpas du domaine du rêve mais du cauchemar. Il serait temps que le ministre se réveille ! 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.