Menu



Justice

Veeramundur a reconnu que des journalistes de la MBC ont dénoncé son « ingérence »


Rédigé par E. Moris le Samedi 31 Juillet 2021



Veeramundur a reconnu que des journalistes de la MBC ont dénoncé son « ingérence »
Pour se sortir d’affaire, Rudy Veeramundur pourrait même dire qu’il ne regarde pas la MBC. Et qui lui en tiendrait rigueur ?

Mercredi, alors qu’il a affirmé qu’il ne sait pas ce que fait la MBC, Rudy Veeramundur, l’homme sans qualifications académiques, a dû reconnaître qu’il a été dénoncé par 28 journalistes de la MBC pour « ingérence » dans la salle de rédaction de la station nationale.

Me Robin Ramburn, avocat de Suren Dayal, a poussé le directeur du Government Information Service à faire cette déclaration. L’avocat a brandi une copie de la lettre en question, envoyée en 2017 au bureau du Premier ministre. Les journalistes accusaient Veeramundur « de s’ingérer dans la salle de rédaction, dans les affaires de la corporation et dans la préparation des journaux télévisés de 19 h 30 ». Rudy Veeramundur a reconnu que c’est vrai. Mais il s’est justifié en disant qu’il était le conseiller en communication du Premier ministre à l’époque et membre du board de la MBC.

Notons que Me Ramburn a précisé que Rudy Veeramundur n’est pas qualifié pour siéger sur le board de la MBC. Décidément !

Samedi 31 Juillet 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.