Menu

International

Variole du singe : Aux États-Unis, certains blâment les singes mauriciens


Rédigé par E. Moris le Mardi 14 Juin 2022



C’est une histoire qui mérite qu’on s’y intéresse. Rappelez-vous des singes mauriciens impliqués dans un accident de la route en Pennsylvanie, aux États-Unis, en janvier dernier.

Figurez-vous que certains théoriciens du complot, au pays de l’Oncle Sam, estiment que c’est cet incident – ou accident – qui pourrait être à l’origine de l’épidémie de variole du singe.

Sur certains groupes des réseaux sociaux, cette théorie a pris de l’ampleur. D’autant que les conspirationnistes soutiennent que la dame qui s’est arrêtée pour aider les singes, qui a eu un rhume par la suite, serait morte et que les médias et les autorités ont caché ce détail à la population. Sauf que la dame en question est bel et bel vivante. Elle s’est amusée, dans un premier temps du moins, de la nouvelle de sa mort qui se répand. Mais cela n’a pas suffi à éteindre l’incendie. L’Américain veut trouver une conspiration dans tout. Qu’y peut-on ?

Mardi 14 Juin 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.