Faits Divers

Université de Middlesex : un étudiant nigérian soupçonné d'être l'auteur de l'alerte à la bombe

Mercredi 19 Juin 2019

Une alerte à la bombe a été déclenchée à l'université de Middlesex à Cascavelle dans la journée d'hier, mercredi 19 juin.

Plusieurs unités de la police ont été dépêchées sur place, notamment la Bomb Disposal Unit et la Special Mobile Force (SMF). Aucun objet suspect n’a été trouvé.

Les étudiants ont été évacués du campus. De forts soupçons pèsent sur un étudiant d’origine nigériane âgé de 22 ans, concernant cette alerte à la bombe.

Il aurait envoyé un message via Whatsapp à caractère menaçant au directeur de l’établissement universitaire, faisant état d’une attaque terroriste sur les lieux de l'université.

Il avait également dans le passé, envoyé des courriels à deux jeunes filles, et avait menacé de «les éliminer».

Rédigé par E. Moris le Mercredi 19 Juin 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.