Menu

Régions Océan Indien

Une vingtaine de Chagossiens mettent le cap sur les Chagos, une visite organisée par le gouvernement britannique


Rédigé par E. Moris le Lundi 10 Février 2020

Dimanche 9 février, 27 Chagossiens résidant à Maurice et en Angleterre ont voyagé jusqu’à Bahrein pour ensuite rejoindre Diego Garcia dans un avion militaire.



Une troisième visite organisée par le gouvernement britannique qui a reçu plus d’une cinquantaine de demandes. A noter que les Chagossiens, des Seychelles, boycottent pour la deuxième année consécutive les visites dans les îles de leurs ancêtres.

Ils avaient par ailleurs fait un appel : "Nous recommandons vivement à tous les Chagossiens de ne pas participer à la prochaine visite organisée par le gouvernement britannique"

Pierre Prosper - président du comité - a déclaré : «Nous demandons également aux Chagossiens de boycotter les futures visites financées par le fonds de soutien alloué pour améliorer les conditions de vie des Chagossiens» et d'ajouter : «Nous demandons au gouvernement britannique de ne pas utiliser le fonds de soutien pour les visites du patrimoine. Les visites devraient être payées par un fonds séparé. "

En 2016, le gouvernement britannique a annoncé qu'une enveloppe d'environ 40 millions de livres sterling (près de 50 millions de dollars) serait mise à disposition pour les dix prochaines années afin de financer l'amélioration des moyens de subsistance des Chagossian dans les communautés où ils vivent.

2 000 Chagossiens ont été forcés de quitter leurs îles.

Environ 2 000 Chagossiens ont été expulsés de force de l'archipel des Chagos dans l'océan Indien en 1960, après que le Royaume-Uni eut loué l'île principale, Diego Garcia, aux États-Unis pour l'utiliser comme base militaire.

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth avait déclaré à la BBC le 27 décembre 2019 qu'il étudiait la possibilité de porter des accusations de crimes contre l'humanité contre des fonctionnaires britanniques devant la Cour internationale de justice.

Rappelons que dans un vote écrasant en faveur des droits des Chagossiens, l'Assemblée générale des Nations-Unis a voté par 116 voix contre 6 en mai 2019, condamnant ainsi l'occupation britannique des îles Chagos, une défaite diplomatique cinglante pour le Royaume-Uni.

Le vote était en faveur d'une motion fixant un délai de six mois au Royaume-Uni pour se retirer de la chaîne d'île des Chagos et à la réunification des îles avec l'île Maurice voisine, selon le journal Guardian.

Lundi 10 Février 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.