Menu

Politique

Une version quelque peu divergente devant la régionale no 8


Rédigé par E. Moris le Jeudi 28 Juillet 2022



Plus tôt, face à ses partisans de la régionale no 8, Pravind Jugnauth a tenu sensiblement le même langage mais en beaucoup plus long et beaucoup plus virulent. Il s’est même voulu humoristique à certains moments, trébuchant souvent et tombant des fois dans la bassesse.

Nous n’allons pas revenir sur la version. Mais à un certain moment, il a déclaré qu’il n’y a pas de « techniciens aussi qualifiés » à Maurice pour ce type d’interventions. Il a aussi violemment critiqué Sherry Singh, allant jusqu’à dire si les lettres envoyées par son bureau étaient une invitation à chanter : « Chéri je t’aime… » Il a critiqué l’opposition qui, dès le lendemain des élections, réclame sa démission et soutient que les élections ont été truquées. Il a aussi évoqué les poursuites privées de Suren Dayal, allant jusqu’à ironiser sur le fait que ses adversaires au lieu de se concentrer sur l’affaire ont perdu du temps à contester le choix de ses hommes de loi. De son homme de loi.

Jeudi 28 Juillet 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.