Menu



Justice

Une sentence de 18 ans pour viol annulée


Rédigé par E. Moris le Vendredi 12 Juin 2020



Gérard Kursley Alain M. peut dire qu’il est chanceux. Condamné pour viol par la cour intermédiaire à 18 ans de prison, il a vu cette sentence être annulée par la cour suprême.

La cour intermédiaire l’avait reconnu coupable de l’agression sexuelle de sa belle-sœur, mineur à l’époque, en octobre 2017. Condamné, il avait fait appel et a eu raison de choisir cette démarche. Car mercredi, les juges Nicolas Ohsan-Bellepeau et Renuka Devi Dabee ont annulé le jugement.

Ils soutiennent qu’il y a eu trop d’incohérences entre le témoignage de la victime en cour et sa déposition à la police. Pour les deux juges, les magistrats de la cour intermédiaires ont commis des erreurs de jugement dans l’analyse des évidences produites en cour.

Vendredi 12 Juin 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.