Faits Divers

Une ressortissante indienne menacée d'expulsion

Mercredi 29 Mai 2019

La loi "Hoffman" semble créer des drames au sein de nombreuses familles mauriciennes.


Après le cas de Léa Ratna, ressortissante malgache mais détentrice d’une carte d’identité mauricienne, qui aurait reçu un avis d'expulsion après le décès de son mari, mais qui selon le Premier ministre n'était qu'une "bourde" du Passport & Immigration Office.

Voici un autre cas qui risque de faire grand bruit alors que le Premier ministre s'envole en direction de l'Inde ce soir pour la cérémonie de prestation de serment du Premier ministre indien Narendra Modi.

Qui veut la peau de l'ancien pilote d'Air Mauritius, Patrick Hoffman ?

Une ressortissante indienne est arrivée à Maurice en 2011, elle a épousé un Mauricien, avec qui elle a eu deux enfants de 7 et 6 ans respectivement. En 2016, son époux demande le divorce.

Le 5 avril 2019, soit avant les amendements à l’Immigration Act, elle reçoit une lettre du du bureau du passeport lui demandant de quitter le pays.

Le 18 avril 2019, les amendements entrent en vigueur, ce qui ne permet plus a cette ressortissante indienne de faire appel de la décision du Passeport and Immigration Office.

Pour rappel, un projet d’amendement à la loi sur l’immigration, a été présenté et voté le 12 avril dernier qui prévoit qu'un étranger marié à une mauricienne peut se voir refuser la citoyenneté si au moment du mariage il est considéré comme un "immigrant indésirable".  

Super Pravind : toujours présent pour rattraper ses propres bourdes

Rédigé par E. Moris le Mercredi 29 Mai 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.