Menu


Politique

Une rentrée parlementaire particulière


Rédigé par E. Moris le Samedi 14 Septembre 2019



Des débats sur un seul projet de loi pour la rentrée parlementaire de vendredi.

Le Mauritius Meteorological Services Bill vise simplement à fournir une règlementation-cadre au fonctionnement des services météo. En somme pas grand-chose à débattre sauf un détail : le fait que le ministre peut donner des directives d’ordre général à cet organisme. 

Le texte de loi a été voté sans amendement.

Le ministre Étienne Sinatambou, qui pilote ce projet de loi, a défendu cette clause, indiquant que dans l’ébauche, il était écrit que le ministre pourrait donner des instructions écrites aux services météo. Ce sont les dirigeants de cet organisme qui ont opté pour le terme « instructions non écrites ». Car, a souligné le ministre, dans certaines conditions, comme pendant un cyclone, il est impensable de donner des directives écrites. « Mais ces instructions doivent être mises sur papier par la suite », précise-t-il.

Le ministre a aussi commenté les effets du dérèglement climatique et certaines mesures proposées par le gouvernement. « Celles-ci interviennent trop tard et ne sont pas suffisantes », a cependant déclaré le leader de l’opposition dans son intervention. 

Rappelons que les débats ont été émaillés d’incidents. Les députés de l’opposition ne se sont pas gênés pour taquiner le ministre Étienne Sinatambou.



1.Posté par KIPKA le 16/09/2019 13:04
Apres Miam,miam, il veut faire le beau temps a la Meteo.....sauvons Nous e ce prochain cyclone ...........Au secours ! Help ! help !

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.