Justice

Une première manche à Sanjeev Teeluckdharry

Mardi 12 Février 2019

L’ancien Deputy Speaker a été autorisé à contester, par le biais d'une révision judiciaire, sa convocation devant un comité ad-hoc institué par le Bar Council. Ainsi en a décidé le juge Asraf Caunhye de la Cour suprême.

Cependant, l’Ordre des avocats pourront référer tout cas de violation présumée du code d'éthique des avocats en cour suprême.

Mais ce mardi, à sa sortie du tribunal, Sanjeev Teeluckdharry a parlé de grande victoire. Il a aussi remis une couche à l’encontre du Bar Council, allant jusqu’à alléguer que certains membres du barreau « se seraient laissés influencer par un parti politique dont le leader est un de ses adversaires directs ».

Rédigé par E. Moris le Mardi 12 Février 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.