Menu

Société

Une pipe qui pourrait coûter son poste à un ministre


Rédigé par E. Moris le Vendredi 7 Janvier 2022



À côté de cette nouvelle affaire, la danse rodéo de Kailesh Jagutpal est du pipi de chat ! Un clip circule actuellement en petit comité et montrerait un ministre de la République en train de se faire tailler une pipe par son attachée de presse.

Mais franchement ! Déjà qu’un ministre se tape sa responsable de communication, ce n’est pas joli joli. Mais bon, ce n’est pas une première dans l’histoire de Maurice. Il y a eu des cas dans le passé. Mais mieux, ce n’est pas une première au sein de l’actuel gouvernement. Un autre ministre est très, très proche de celle qui assure sa communication. D’ailleurs, celle-là ne communique pas du tout… sauf avec le ministre en question. 

Mais retournons à l’autre ministre, celui dont il y aurait une vidéo. Une précision d’abord. Deux personnes consentantes qui font des galipettes et qui font des exercices pour raffermis les muscles de leur visage, cela ne nous concerne pas. Mais lorsqu’il s’agit d’un ministre en premier lieu, payé des fonds publics, et lorsque la « souffleuse de verre » est son attachée de presse, elle aussi payée des fonds publics, cela nous concerne un tantinet et nous pousse à nous poser des questions. 

Est-ce qu’un ministre n’a rien d’autre à faire que de se filmer en train d’obtenir une gâterie prodiguée par son attachée de presse ? On dit que le pouvoir monte souvent à la tête. Cela s’est vérifié dans ce cas-ci. Henry Kissinger disait que le pouvoir était un puissant aphrodisiaque. 

Est-ce que le ministre en question célébrait, avec une gâterie, son salaire de décembre, ainsi que son boni et les trois mois de salaires de compensation pour une année satisfaisante de travail ? Mais le pire dans toute cette histoire, c’est qu’il faut être un réel imbécile pour, option 1, se faire choper le clip de son téléphone portable ou, option 2, partager la vidéo à d’autres personnes qui l’ont fait fuiter. 

Quel était l’objectif de notre ministre ? Voulait-il montrer qu’il était le tombeur de ces dames, le macho de la place, le Rocco Siffredi de la République ? Dans tous les cas de figure, l’affaire est sur le point d’éclater. Il n’y a qu’à voir les messages sur Facebook avec le mot « pipe ». C’est uniquement les dispositions de l’Information and Communication Technologies Authorities Act qui font que le clip n’a pas circulé pour le moment. 

Mais l’information et la rumeur, elles, se répandent comme un incendie de prairie. Dans un tel cas de figure, le Premier ministre n’aura pas le choix. Le ministre devra Stop Down si la vidéo vient à sortir… Pravind Jugnauth ne pourra faire autrement.

En France, nous avons eu la « Putain de la République » (titre d’un livre, rassurez-vous), ici, nous avons le « biloute de la République » !

Vendredi 7 Janvier 2022


1.Posté par Bhai Hossen le 10/01/2022 10:49
The communication advisor who has her ION her boss's particular "bijou de famille", as I read above, was not communicating. Yet, I must say that she was doing her job. As a matter of fact, there's the word job in blowjob. One can as well say that she has added, since, a cultural string to its bow.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.