Faits Divers

Une passe qui tourne mal est-elle à l’origine du décès de Beedeea Kisoonah ?

Mercredi 9 Janvier 2019

Beedeea Kisoonah s’est-il rendu au 7e ciel avait de rendre l’âme ? C’est ce que la police devra éclaircir.

Le corps de cet handicapé de 63 ans a été retrouvé dans une maison en construction à Grand-Baie dimanche.

Le lendemain, un couple a été arrêté. Il s’agit d’un homme de 21 ans et de sa compagne de 17 ans. La jeune femme affirme que le jour du drame, elle aurait eu des relations sexuelles avec le défunt en échange d’une somme de Rs 1 000.

Les deux suspects ont indiqué qu’en sortant d’une boîte de nuit dans la nuit de vendredi à samedi, ils ont vu Beedeea Kissoonah sur son fauteuil roulant à un arrêt d’autobus. Ils ont échangé quelques mots, avant que la mineure ne propose du retraité de passer un bon moment avec elle. Il aurait accepté. Et là, les trois se sont dirigés vers une maison en construction quelques mètres plus loin où, avec l’aide de son compagnon, la jeune femme a pu faire entrer le défunt à l’intérieur.

Selon la jeune femme, une fois l’affaire conclue, ils ont tenté de remettre le vieil homme dans son fauteuil, mais ce dernier a fait une chute. Ils n’ont pu alors le soulever et l’ont laissé sur place.

Le lendemain matin, le corps de Beedeea Kissoonah a été retrouvé à l’endroit indiqué. Il avait des blessures à la tête.

L’autopsie a attribué le décès à une déficience cardiaque qui aurait pu avoir été provoquée par la chute.

Quant aux suspects, ils ont comparu devant le tribunal de Pamplemousses mardi. Ils sont toujours en détention.

Rédigé par E. Moris le Mercredi 9 Janvier 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.