Menu


International

Une lettre de la police mauricienne s’invite dans l’affaire Sushan Singh en Inde


Rédigé par E. Moris le Mercredi 9 Septembre 2020



Cela n’arrive pas tous les jours ! Un producteur de films à succès en Inde a publié sur Instagram une lettre provenant du bureau du Commissaire de police à Maurice.

La raison : depuis que Sandip Ssing intéresse la police, dans le cadre du suicide de l’acteur populaire Sushant Singh Rajput, les allégations d’agression sexuelle portées contre le producteur à Maurice ont refait surface.

C’était fin mars 2018. Un jeune Suisse de 17 ans, qui logeait dans le même hôtel que le producteur indien, l’avait accusé d’agression sexuelle. Néanmoins, Sandip Ssing, Sandeep Vinodkumar Singh pour l’état civil en Inde, avait pu quitter le pays. Cela est resté assez mystérieux. Sandip Singh a tenu à mettre les choses au point.

Ainsi, il a publié cette lettre émanant du bureau du commissaire de police mauricien indiquant qu’il ne fait l’objet d’aucune enquête policière ni de plainte à Maurice. Comme quoi, rien de mieux qu’une sale affaire pour éclaire une sale affaire précédente !


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.