Société

Une haut cadre de Landscope Mauritius démissionne à cause de Sanspeur

Samedi 13 Juillet 2019

Gérard Sanspeur certes, mais il peut faire peur aux autres ! La Head of Human Resource and Administration de Landscope Mauritius a démissionné vendredi. 

Dans la lettre qu’elle a remise à la Chief Executive Officer, Naila Hanoomanjee, Ackbaree Arekion affirme que sa décision fait suite à un clash qu’elle a eu avec le président du conseil d’administration Gérard Sanspeur. 

À l’origine de l’incident, un audit interne sur la consommation de carburant de la flotte de véhicules de l’organisme entre janvier 2018 et avril 2019. Apparemment, si chaque mois, Gérard Sanspeur obtenait environ Rs 8 000 comme allocation pour le carburant, en deux occasions, octobre 2018 et mai 2019, la somme était supérieure à Rs 20 000. 

Ackbaree Arekion dit avoir demandé des explications au chauffeur de Gérard Sanspeur le jeudi 11 juillet. Et le même jour, le chairman s’en est pris à elle. 

La haut cadre soutient qu’elle a été insultée et menacée. D’où sa décision de démissionner en donnant un mois de préavis. Cependant, elle va prendre les congés qui lui restent.  

Pour rappel, Ackbaree Arekion avait déjà eu quelques "clash" avec Gérand Sanspeur lorsqu'ils étaient tous deux dans le mouvement Ensam de Roshni Mooneeram. Des problèmes internes qui ont valu par la suite la dissolution de ce mouvement politique avant les élections générales de 2014.

Lanscope Mauritius : Un fiasco programmé

Rédigé par E. Moris le Samedi 13 Juillet 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.