Menu



Société

Une femme va permettre d’élucider le meurtre de Soochaya Mulliah à l’Escalier


Rédigé par E. Moris le Mardi 13 Avril 2021



Soochaya Mulliah, 37 ans, avait été battu et tué. Le crime a ensuite été maquillé en suicide. Mais la police semble être sur le point de résoudre l’affaire.

Grâce d’abord à l’autopsie, qui a révélé que la victime ne pouvait s’être auto-administré les blessures constatées sur son corps. Puis, il y a un témoin, une femme de 36 ans. Elle habite la localité. Elle a indiqué que le vendredi 9 avril, elle s’est rendue chez Soochaya Mulliah. Là, elle a constaté que l’homme, qui vit seul, avait la visite de trois personnes. 

Il s’agit de Philipe Petit (62 ans), Jean Dominique Bacoye (55 ans) et Wilson Henry Laviolette (46 ans). Tous trois habitent les environs. Les quatre étaient en train de boire. La femme a déclaré qu’elle s’est jointe à eux et a bu quelques verres. Mais à un moment, Dominique Bacoye lui a demandé de partir car, a-t-il dit, ils voulaient voler Soochaya Mulliah. Elle n’a pas voulu partir. Les trois hommes ont alors commencé à agresser Soochaya Mulliah sous ses yeux. Elle a alors quitté les lieux. 

Ce n’est que dimanche qu’elle a appris que la victime est décédée. Ce jour-là, le corps de Soochaya Mulliah a été retrouvé. Le meurtre avait été maquillé en crime pour laisser croire que l’homme de 37 ans se serait pendu. Les trois suspects, qui ont été inculpé provisoirement pour meurtre, nient les faits.

Mardi 13 Avril 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.