Menu

Politique

Une enquête criminelle ne se fait pas dans les médias, affirme Maneesh Gobin


Rédigé par E. Moris le Lundi 17 Octobre 2022



Pour l’Attorney General, qui était face à la presse ce matin, le problème avec la publication du rapport de la magistrate Vidya Mungroo-Jugurnath, ce n’est pas le contenu. C’est que cela va obstruer l’enquête de la police.

« Le public veut un procès. Il veut la justice. Je souhaite qu’il y ait un procès. Mais il ne faudrait pas porter préjudice à l’enquête », a-t-il déclaré. Il a refusé de commenter le contenu du rapport de la magistrate qui a présidé l’enquête judiciaire sur le meurtre de Soopramanien Kistnen. 

Pour lui, la justice doit se faire. Mais, a-t-il insisté, c’est en cour qu’elle est rendue et non dans les médias. Il s’est demandé si le contenu publié dans les médias était bien le rapport de la magistrate. Il a laissé entendre que tout laisse croire qu’il s’agit du rapport lui-même. Pour lui, l’enquête policière et l’enquête de l’Icac doivent aboutir. Mais pour lui, le fait que le rapport d’une enquête judiciaire se retrouve dans le domaine public est grave et inquiétant. « Je demande aussi que toute la lumière soit faite. Mais on porte préjudice à ces enquêtes. On aide ceux qui seront éventuellement poursuivis à préparer leur défense », a-t-il déclaré.

Lundi 17 Octobre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.