Menu



Faits Divers

Une enfant de 14 mois étranglée par son beau-père au milieu de la nuit parce qu'elle pleurait


Rédigé par E. Moris le Jeudi 3 Juin 2021



Un drame de plus qui s'ajoute aux faits divers de plus en plus violents. L'île Maurice est secouée par des meurtres, crimes, agressions en bande organisée et violences sexuelles sur mineurs en période de confinement

La petite Allyaah, 14 mois, a eu le malheur de pleurer à l'âge où un enfant s'exprime avec beaucoup de sensibilité. Son beau-père l'a étranglée pour la faire taire. Le meurtrier "présumé", âgé de 29 ans, a été interpellé, mis en garde à vue puis arrêté.

Dans la nuit de lundi à mardi à Trou d'Eau-Douce, village situé sur la côte Est, Allyaah connaîtra une fin tragique. Sa mère tentera de la réanimer à l'aide du bouche à bouche et un massage cardiaque, mais en vain. Les voisins alertés lui porteront secours, là aussi il est déjà trop tard.

Abus sexuels : les enfants, proie de choix en période de confinement

Le rapport de l'autopsie confirme une asphyxie suite à une compression du cou. Le beau-père, Jean-Damien Keny Cader, déjà connu de la justice, a reconnu les faits.

La mère d'Allyaah, Anaelle Pierre, et maman de trois enfants, et vivait en concubinage avec le meurtrier de sa fillette. 

Jeudi 3 Juin 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.