Menu


Société

Une demande d’injonction fait stopper l’exercice de délogement à Cité Tôle


Rédigé par E. Moris le Jeudi 28 Mai 2020



Situation quelque peu confuse ! L’opération de la police pour déloger les squatters de Cité Tôle a été suspendue jusqu’à mardi.

Cela, en raison d’une demande d’injonction logée par quelques-unes des personnes. La requête n’a pas été agréée par la juge Nirmala Devat. Mais comme elle a demandé aux représentants du ministère du Logement et ceux de l’État de se présenter devant elle mardi, arguments à l’appui, l’exercice ne pouvait donc se poursuivre.

Les squatters ont donc un sursis de quelques jours. Alors que les membres de l’opposition étaient en nombre à Cité Tôle, c’est grâce à un ancien député, Adrien Duval, et l’avoué Pazhany Rangasamy que ce sursis a été obtenu.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.