Faits Divers

Une cinquantaine d’arrestations pour non-respect du confinement

Lundi 23 Mars 2020

Chiffre avancé par le responsable de communication de la police dans les médias.

L’inspecteur Shiva Coothen soutient qu’à lundi matin, quatrième jour de confinement nationale, toutes les personnes arrêtées ont été relâchées sur parole. Cependant, des poursuites seront intentées contre elles par la suite. Elles seront donc convoquées en cour.

Rappelons que l’amende pour non-respect du confinement s’élève à Rs 500, mais les contrevenants risquent aussi une peine d'emprisonnement ne dépassant pas 6 mois.

Rédigé par E. Moris le Lundi 23 Mars 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.