Menu


Régions Océan Indien

Une cadre au bureau du chef commissaire de Rodrigues arrêtée


Rédigé par E. Moris le Jeudi 1 Octobre 2020



L’étau se resserre-t-il autour de Serge Clair ? C’est la question qu’on pourrait se poser après l’arrestation, par l’antenne de la Commission anticorruption à Rodrigues, de  l’Assistant Manager des ressources humaines au bureau du chef commissaire.

Marie Daniella Anas-Guillaume, 41 ans, est soupçonné d’avoir favorisé 25 candidats dans le processus de recrutement pour le poste de General Worker. Il faut savoir que ce recrutement a fait polémique. Car, plusieurs des candidats n'avaient pas les qualifications académiques requises. De plus, plusieurs autres sortent d’on ne sait où.

Rappelons que, selon la pratique, pour tout recrutement, un ministère ou organisme parapublic doit demander une liste de personnes au chômage auprès du ministère du Travail qui répertorie ces noms sur un système informatique, appelé Labour Market Information System. Il faut aussi savoir que l’exercice avait été annulé au final. Présentée devant le tribunal de Port Mathurin, Marie Daniella Anas-Guillaume a été inculpée sous une charge provisoire sous la PoCA avant d’être libérée. Sa caution a été fixée à Rs 7 000 et elle a eu à signer une reconnaissance de dette de Rs 50 000.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.