Menu


Faits Divers

Une arrestation dans l’affaire de profanation de tombes à Bois-Marchand


Rédigé par E. Moris le Lundi 17 Décembre 2018



Photo illustration
Photo illustration
C’est jeudi que les membres de la Central Investigation Division de Terre-Rouge ont procédé à l'arrestation d’un suspect. Il s’agit d’un habitant de la localité.

Il a été traduit devant le tribunal de Pamplemousses sous une accusation provisoire de "violating tomb".

Ce jeune homme avait déjà été interpellé après la profanation de tombes au cimetière chinois de Bois-Marchand le 4 décembre dernier. Mais par manque de preuves, il a été relâché.

Cependant, au fur et à mesure que l'enquête a progressé, d'autres personnes sont venues confirmer sa participation. Rappelons que la United Chinese Association compte installer, à ses frais, des cameras de surveillance dans ce cimetière.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.