Menu



Environnement

Un rapporteur spécial de l’ONU pour évaluer les dégâts du Wakashio


Rédigé par E. Moris le Mercredi 27 Octobre 2021



Nom : Orellana. Prénom Marcos. Fonction : rapporteur spécial des Nations unies sur les substances toxiques et les droits de l'homme. Marcos Orellana est déjà à Maurice dans le cadre d’une visite officielle du 22 au 29 octobre 2021. Il a pour job d'évaluer la situation des droits de l'homme dans le pays en ce qui concerne les substances dangereuses et les déchets.

Difficile d’établir le lien direct, diriez-vous. En fait, dans le cadre de sa mission, Marcos Orellana va mettre l'accent sur les causes et les conséquences de la marée noire provoquée par le vraquier japonais MV Wakashio au large des côtes mauriciennes le 25 juillet 2020.

Une catastrophe qui a lourdement affecté les communautés locales, déjà en situation de détresse en raison de la pandémie de COVID-19. « Je reste profondément préoccupé par la menace de pollution océanique dévastatrice causée par l'incident du Wakashio. La marée noire a de graves conséquences sanitaires, environnementales et économiques », a déclaré l’expert Orellana.

Il va aussi examiner la gestion des déchets et les installations portuaires. Marcos Orellana rencontrera des représentants du gouvernement, des autorités locales et de la société civile. Il visitera les sites touchés par la marée noire et rencontrera les communautés affectées. Dans un article sur le site de l’ONU, il affirme qu’il est « impatient de connaître les solutions envisagées, ou déjà mises en œuvre, pour poursuivre ces défis, et de fournir des conseils et une coopération si nécessaire, dans le cadre de mon mandat ». Espérons qu’il ne sera pas déçu !

Mercredi 27 Octobre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.