Menu


Faits Divers

Un officier de la SMF porte plainte pour harcèlement contre son supérieur


Rédigé par E. Moris le Vendredi 28 Février 2020



C’est inédit ! Jeudi soir, un soldat de la Special Mobile Force a porté plainte contre son supérieur, un capitaine, au poste de police de Plaine-Verte. Il l’accuse de harcèlement.

Le soldat s’est rendu à l’armurerie ce jour-là, après son service, pour déposer son arme. L’armurerie se trouve au siège de la SMF à Vacoas. Mais là, il a été informé que le capitaine avait ordonné à ceux affectés à l’armurerie de ne pas récupérer son arme. Comme il ne peut quitter son poste sans avoir rendu son arme, il devait donc poursuivre son service.

Furieux, le soldat s’est alors rendu au Guard Room de la SMF, a déposé son arme là-bas et a inscrit une note officiel dans le registre. Puis, il s’est rendu au poste de Plaine-Verte où il a porté plainte contre le capitaine pour harcèlement. Il soutient qu’une fois chez lui, le capitaine aurait appelé chez lui pour le harceler. Une enquête a été initiée.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.