Menu



Justice

Un magistrat se fait descendre en flammes par les juges


Rédigé par E. Moris le Jeudi 27 Mai 2021



Un magistrat été critiqué par deux juges dans une affaire de détention prolongée. Le magistrat siège à la Bail and Remand Court. Son péché : il a omis d’expliquer la raison pour laquelle une  suspecte, Ornella Prevost,  devait être maintenue en détention.

Les juges Iqbal Maghooa et Benjamin Marie Joseph, qui ont écouté la contestation, ont renversé la décision du magistrat. Ainsi, la prévenue a obtenu la libération conditionnelle. Ils estiment que le magistrat  n’a pas pris en considération le fait qu’Ornella Prevost est maman de deux enfants en bas âge et qu’elle a une vieille mère à sa charge. Pour les deux juges, le magistrat a eu tort, dans sa décision, de s’être appuyé uniquement sur les témoignages de l’enquêteur et surtout de ne pas avoir présenté une analyse correcte de la situation.

Ornella Prevost avait été arrêtée le 18 juin 2020 à son domicile, au Morne. Une somme de Rs 1,8 million avait été retrouvée dans une boite en carton sous son lit. De plus, la police avait découvert 9,94 grammes de feuilles de cannabis et 171 graines de la même drogue. Pour les deux juges, le magistrat a le devoir de fournir les raisons pour lesquelles il rejette une application. Ils ajoutent que c’est trop facile de tirer une conclusion.

Jeudi 27 Mai 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.