Menu

Faits Divers

Un huissier de justice arrêté pour attouchements sexuels dans un autobus


Rédigé par E. Moris le Vendredi 4 Mars 2022



Dans un autobus qui plus est ! Il faut vraiment être pervers pour faire ça dans l’autobus. Un huissier de justice (ou d’injustice) a été arrêté pour attouchements sexuels sur une jeune femme de 21 ans. C’était dans l’autobus reliant Port-Louis à Plaine Magnien lundi.

La jeune femme explique qu’un passager est venu s’installer sur la banquette à côté d’elle. Elle senti quelque chose sur sa cuisse. Mais elle soutient qu’elle n’y a pas vraiment prêté attention, vu qu’elle somnolait quelque peu. Mais enhardi par ce qu’il pensait être un consentement, l’huissier de justice a carrément plongé sa main dans les jeans de la jeune femme. Cette fois, elle s’est réveillée et s’est mise à crier. L’homme a appuyé sur la sonnette et s’est dirigé vers la porte. Entretemps, des passagers ont commencé à lui reprocher son comportement.

Dès que le véhicule a ralenti, il en a profité pour descendre. Mais il a vite été poursuivi par des passagers. Des policiers, informés de la scène et voyant le remue-ménage, se sont joints à la course-poursuite. Le suspect a finalement été rattrapé. Il s’agit d’un habitant de Montagne-Blanche, huissier de profession et âgé de 38 ans. Il a été conduit au poste de police.

La jeune femme, qui travaille comme secrétaire, l’a positivement identifié. Le suspect a nié les accusations portées contre lui. Il soutient que sa main a « malencontreusement » touché la victime. Le lendemain, il a été présenté devant la Bail and Remand Court qu’il connaît si bien. Une accusation provisoire d’attentat à la pudeur a été logée contre lui.

Vendredi 4 Mars 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.