Menu


International

Un étudiant mauricien à Oxford, éduqué et hafiz, est accusé de pédophilie


Rédigé par E. Moris le Vendredi 24 Juillet 2020



On peut fréquenter une université de renom, telle Oxford, et être un sale pervers. Mieux, pédophile !

Shiraaz Kureembokus, un étudiant mauricien de 27 ans, qui fait son doctorat à l’université d’Oxford, a été condamné à 18 mois de prison pour avoir invité un enfant de 14 ans à avoir des rapports sexuels. 

Du moins il croyait qu’il s’agissait d’un garçon. Sauf que sur le clavier, de l’autre côté de l’écran, se trouvait un policier spécialisé dans la traque aux pédophiles. C’est un article du journal Daily Mail, publié jeudi, qui fait état de cette affaire.

Au cours du procès, il a été précisé que l’âge de l’enfant a été à plusieurs reprises évoqué. Mais le pédophile Shiraaz Kureembokus n’a pas fait attention à ce détail. Il a tout de même invité le jeune homme à venir chez lui pour des relations sexuelles. 

L’article précise que l’avocat du prévenu a plaidé la solitude, en raison du confinement, et même un moment de folie. Mais cela n’a pas ému le juge. Le pédophile mauricien a aussi perdu sa place à Oxford. 

Il y a peu, un média communautaire évoquait le désir de Shiraz Kureembokus de transformer le système éducatif à Maurice. L’article expliquait que Hafiz Shiraz est connu pour sa voix mélodieuse et qu’il « a eu la chance d’officier comme Hafiz en Amérique, en France et en Angleterre ».



1.Posté par kersauson de (p.) le 24/07/2020 13:21
salopard..
de la lignée des dirigeants de moriss..
des ordures..
sinon Hafiz ??

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.