Menu



Société

Un don de Rs 700 000 de l'ADC vient renflouer les caisses du Prime Minister’s Relief Fund


Rédigé par E. Moris le Dimanche 19 Septembre 2021



Le gouvernement avait décidé d’ouvrir un compte bancaire placé sous la tutelle du Prime Minister’s Relief Fund en vue de couvrir les dépenses encourues pour atténuer l’impact sur l’environnement de la marée noire à la suite du naufrage du MV Wakashio au large des côtes de Pointe-d'Esny. 

Depuis les membres du public étaient invités à contribuer au fonds, tant sur le plan locale et internationale avec pour objectif de couvrir les dépenses relatives à la marée noire. C'est ainsi que l’Association of District Councils (ADC) a remis jeudi dernier au Premier ministre, Pravind Jugnauth, un chèque de Rs 700 000 pour le Prime Minister’s Relief Fund afin de soutenir les citoyens affectés par la pandémie de Covid-19.

Dossier : La Covid et le Wakashio ont profité au gouvernement mauricien financièrement

Selon le président de l’ADC et président du conseil de district de Moka, Sudhir Soonarane, l’ADC dispose d’un fonds qui n’est actuellement pas utilisé en raison de la situation provoquée par la pandémie. « C’est pour cela que la décision a été prise d’offrir ces Rs 700 000 au Prime Minister’s Relief Fund ». Du jamais-vu !

La prophétie du jour : «Ce n’est pas une coïncidence que Jésus-Christ et Pravind Jugnauth partagent la même date de naissance soit le 25 décembre»

Est-ce bien utile de rappeler que depuis le Covid-19 ou le Wakashio ont profité au gouvernement mauricien pour se sortir de la misère financièrement. La manne de l'aide internationale a ainsi permis de renflouer les caisses, entre aides, dons, ligne de crédit par milliards de roupies.

Dimanche 19 Septembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.