Menu


Faits Divers

Un directeur de concours de beauté aux Casernes centrales


Rédigé par E. Moris le Jeudi 25 Juillet 2019



Suite à la déposition consignée par Miss Mauritius 2018 le 11 avril dernier, le directeur d’un concours de beauté a été invité à venir s’expliquer ce matin aux Casernes centrales.

Il y est interrogé « under warning » et risque des poursuites sous l’Information and Communication Authority Act. Urvashi Gooriah, Miss Mauritius 2018, estime que les messages que le directeur de concours de beauté a posté sur les réseaux sociaux relevaient de la diffamation.

Ainsi, accompagnée de Primerose Obeegadoo, la présidente du comité de Miss Mauritius, elle avait porté plainte. Le directeur aurait demandé à Urvashi Gooriah de dire à Primerose Obeegadoo de se «comporter en public». Il avait aussi fait une série d’allégations.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.