Menu



Société

Un comité national pour la visite du Pape François à Maurice


Rédigé par E. Moris le Mercredi 31 Juillet 2019



A la suite d'une question parlementaire de la députée Danielle Selvon à l’assemblée nationale, le Premier ministre a donné des détails dans le cadre de la visite du Pape François à Maurice le 9 septembre prochain, décrété jour férié.

Un National Organising Committee a été mis sur pied sous la présidence du Secretary to Cabinet et le Head of civil service et comprend également des membres du diocèse de Port-Louis et des représentants des différents ministères. 

Un budget de Rs 50 millions pour la visite papale

Le Pape François atterrira à Maurice le lundi 9 septembre prochain à 10 h 40 le matin et quittera le pays à 19 heures le même jour. Une cérémonie pour accueillir le Pape François se tiendra à l’aéroport, puis une messe sera dite à Marie Reine de la Paix, Port-Louis. Le Pape se recueillera ensuite au caveau du Bienheureux Père Laval à Sainte-Croix.

680 m au coût de Rs 25 millions
Lors de la visite du pape François à Maurice, la Road Development Authority aménage un nouvel axe routier permettant de relier La Butte, Port-Louis, au site religieux de Marie Reine de La Paix au coût de RS 25 millions. Le Pape François pourra ainsi directement rejoindre l’esplanade de Marie Reine de La Paix à bord de sa papamobile pour la grande messe.

Une visite de moins de 12 heures qui coûtera au total Rs 50 millions aux contribuables, sans compter que le pays sera en arrêt économique, le 9 septembre a été décrété jour férié pour l'occasion.  

Un «media centre» sera mis sur pied à l’hôtel Le Labourdonnais pour les journalistes locaux et étrangers et la couverture en temps réel se fera par la MBC et Eurovision.  

 


Mercredi 31 Juillet 2019


1.Posté par PERIANIN GILBERTE le 01/08/2019 14:16
bonjour
je voudrai savoir la messe sera a quelle heure svp

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.