Faits Divers

Un caporal tué par son fils : un problème de drogue à l’origine du meurtre ?

Jeudi 2 Mai 2019

Capture d'écran.
Capture d'écran.
Certains proches de Louis Christophe Lapeyre, dont son frère, sont formels. Le jeune homme de 22 ans souffrait d’une addiction aux drogues.

Est-ce cela qui l’aurait poussé à tuer son père à coups de marteau et de tournevis ? En tout cas, les relations entre père et fils n’étaient pas au beau fixe ces derniers temps. Louis Christophe n’en faisait, disent ses proches, qu’à sa tête.

Le corps sans vie du caporal de police Lindsay Lapeyre a été retrouvé dans une mare de sang à son domicile à Mont Palmer, Flic-en-Flac, ce jeudi.

Cette découverte a été faite après que Louis Christophe Lapeyre, 22 ans, ait endommagé la statuette d’une divinité à bord de son véhicule à Grand Bassin. Lorsque les policiers ont débarqué sur place, le jeune homme s’en est pris à eux et a agressé trois officiers. C’est là qu’il a été arrêté. Et c’est une perquisition à son domicile qui a mené à la découverte macabre.

Lindsay Lapeyre devait se rendre en Australie dans une semaine en compagnie de son épouse.

Aux policiers, le suspect a avoué avoir tué son père à coups de marteau. Le caporal Lapeyre, qui avait trois garçons et une fille, allait être officiellement à la retraite à dans un mois

Rédigé par E. Moris le Jeudi 2 Mai 2019


1.Posté par Esclave le 03/05/2019 15:35
Êtes vous sur qu il ne s agit pas d un général de police ?

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.