Menu


Société

Un assistant commissaire de police dans de sales draps


Rédigé par E. Moris le Jeudi 12 Décembre 2019



La Commission anticorruption s’intéresse de près à l’ACP Baldeo Hansraj. Ce dernier est concerné par plusieurs enquêtes.

Il a d’ailleurs été interrogé mercredi dans le cadre d’une première investigation. Elle concerne un déplacement qu’il avait effectué en Inde en janvier 2019. Le financement de ce voyage intéresse particulièrement les limiers de l’Icac. Ces derniers soupçonnent un ressortissant indien, impliqué dans une histoire de vol, d’avoir contribué au déplacement du haut gradé de la police.

Un deuxième voyage est également dans le collimateur de l’Icac. Il s’agit du déplacement des enfants du policier. Ils étaient en compagnie des enfants d’une autre personne impliquée dans certains délits.
Cette personne avait obtenu la libération sur parole à un certain moment, cela sur l’intervention de l’ACP Baldeo Hansraj, alors patron de la division Est.

L ’ACP est soupçonné d’avoir intentionnellement bloqué certains dossiers, qui devaient être envoyés en cour afin que des poursuites soient engagées contre les auteurs d’infractions au code de la route.

Notons qu’il y avait un délai à respecter. Une fois celui-ci expiré, la personne ne peut être poursuivie. Si l’ACP Hansraj a été autorisé à rentrer chez lui après son interrogatoire mercredi, il est certain qu’il devra retourner très vite dans les locaux de l’Icac.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.