Menu


Politique

Un Sino-mauricien nommé à un poste constitutionnel?


Rédigé par E. Moris le Lundi 11 Novembre 2019



Speaker, Attorney General, président de la République ou vice-président de la République ! Ce sont les seuls postes où le gouvernement peut nommer une personne qui n’a pas été élue, ou repêchée comme Best Loser.

Pour l’instant, au sein de la majorité gouvernementale, il n’y a pas d’élu sino-mauricien. Ainsi, histoire que toutes les composantes de la nation mauricienne soient représentées au sein du gouvernement, tout laisse croire que le gouvernement devrait nommer quelqu’un à une de ces fonctions.

Alors quelles sont les options ? Pravind Jugnauth peut confirmer Barlen Vyapoory comme chef de l’État et nommer un sino-mauricienne à la vice-Présidence. Ou alors retourner Barlen Vyapooory à la vice-présidence et nommer un Sino-mauricien à la Présidence. Même si cela est peu probable !

Reste alors deux autres éventualités. Nommer un Sino-mauricien au poste de Speaker ou alors comme Attorney General. Sino-mauricien ou pas, après Maya Hanoomanjee, le nouveau Speaker a intérêt à être au-dessus du lot.



1.Posté par simbad le 12/11/2019 18:44
toujours pareil on marche avec le système caste.. vraiment pathétique et désolant.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.