Social

Trois jours de répit pour les 21 employés suspendus d’un boathouse

Lundi 7 Janvier 2019

Le comité disciplinaire pour trancher le cas de 21 employés suspendus d’un boathouse dans le Sud devait se réunir ce lundi 7 janvier.

Mais la décision a finalement été prise de renvoyer la procédure au jeudi 10 janvier. En attendant, les employés en question ont manifesté dans les rues de Port-Louis ce matin pour dénoncer leur sort.

Selon leur négociateur syndical, Jack Bizlall, leurs suspensions sont dues au fait qu’ils ont refusé de travailler pour deux hôtels en même temps en contrepartie d’une augmentation salariale de 3%.

Actuellement, le boathouse travaillait en sous-traitance pour le compte d’un seul établissement.

Entretemps, Jack Bizlall multiplie les tentatives pour rencontrer le ministre du Travail, Soodesh Callichurn. Il compte aussi écrire aux établissements hôteliers concernés.

Rédigé par E. Moris le Lundi 7 Janvier 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.