Régions Océan Indien

Trochieta : Plus de places pour les agaléens qui souhaitent rentrer chez eux

Mardi 4 Décembre 2018

Alain Langlois, porte parole de l’association Les amis d’Agaléga ne décolère pas. Selon lui, il n'y a plus de places pour les habitants qui souhaitent rentrer chez eux à bord du bateau le Trochetia, en raison des travailleurs indiens.

Le Trochetia entreprend son dernier voyage de l’année sur Agaléga le 12 décembre.

Selon Alain Langlois, c’est parce que les travailleurs indiens qui construiront la jetée et la piste d’atterrissage sur l’île seront sur le bateau. Les bateaux sont remplis par les travailleurs indiens au détriment des habitants.

Parmi la centaine de passagers qui embarqueront en comptant les travailleurs indiens : des représentants de l’Agalega Islands Council et ceux de l’OIDC, des officiers de plusieurs ministères et départements du gouvernement qui vont en mission, des collégiens qui rentrent chez eux pour des vacances de fin d’année et des travailleurs de l’OIDC.

Agaléga fait partie de la République de Maurice, mais visiter l’île est devenu un luxe que ne peuvent se permettre aujourd’hui l’Agaléen vivant à Maurice et le citoyen mauricien aux revenus modestes.

Il faur débourser une somme importante pour le trajet en bateau. A l’époque où le Mauritius Pride assurait la desserte, le prix du billet pour les natifs d’Agaléga résidant à Maurice était de Rs 4,000 et Rs 7,750 pour les autres visiteurs. Cependant, depuis un changement de bateau en 2013, il y a eu une première hausse des prix du ticket pour les deux catégories de passagers.

L’Outer Islands Development Corporation (OIDC), qui organise les voyages, a procédé à une augmentation du ticket qui se chiffre désormais à Rs 12 000 et Rs 20 000 approximativement pour les Agaléens et les autres visiteurs respectivement.

Le prix a augmenté à 200 % malgré la réduction de Rs 1 000 décidée par le ministre des Îles éparse.

Précisons que grâce à un accord, les travailleurs de l’OIDC dans l’île bénéficiaient d’un voyage annuel gratuit par bateau selon les conditions de disponibilité et ils pouvaient donner ce billet gratuit à un membre proche au cas où ils ne faisaient pas le déplacement jusqu’à Maurice. Désormais cela n’est plus possible.
 

Rédigé par E. Moris le Mardi 4 Décembre 2018