Menu

Santé

Transparency Mauritius réclame une loi sur les Whisleblowing


Rédigé par E. Moris le Vendredi 24 Juin 2022

Hier, 23 juin 2022, était célébrée la Journée internationale pour le Whistleblowing.



Il faut s’inscrire dans la mouvance internationale, affirme Rajen Bablee, directeur exécutif de Transparency Mauritius. Rajen Bablee soutient que plusieurs pays du monde sont en train de voter des lois sur les lanceurs d’alerte. Maurice doit en faire de même, a-t-il ajouté.

Pour Transparency Mauritius, le ‘whistleblowing’ est un des outils les plus efficaces dans la lutte contre la corruption. Car ce sont les personnes qui travaillent dans une entreprise ou une organisation qui seront les premières à découvrir des pratiques illégales. Si ces personnes acceptent de donner l’alerte, il faut leur accorder une certaine protection. Rajen Bablee souligne que Transparency Mauritius a travaillé sur une ébauche d’une loi pour la protection des lanceurs d’alertes et la soumettra au gouvernement dès que possible.

Vendredi 24 Juin 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.