Justice

Trafic de drogue : Sharris Sumputh et son épouse retrouvent la liberté conditionnelle

Lundi 26 Août 2019

Sharris Sumputh, directeur de la compagnie Illusion Disco Ltd, et son épouse Émilie Karen Kolandavaloochetty répondent chacun de deux accusations formelles de possession de drogue destinée à la vente. 

Ils ont tous deux plaidé non-coupable mais avaient demandé la liberté dans l'attente de leur  procès, dont la prochaine audience est prévue le 7 octobre.

Leur motion a été débattue ce lundi 26 août devant la cour intermédiaire par la magistrate Niroshni Ramsoondar.

Sharris Sumputh, retrouve la liberté conditionnelle avec son épouse avec une caution de RS 150 000 et une reconnaissance de dettes de Rs 200 000. Ils devront se rendre au poste de police de leur localité chaque mercredi et samedi entre 6 et 18 heures.

Ils ont retenu les services de Me Gavin Glover, Senior Counsel, assisté de Mes Sumputh et Ghoorah, et c’est Me Sanjeev Teeluckdharry qui représente les intérêts d’Emilie Karen Kolandavaloochetty.

Le patron de la discothèque Xindix en détention pour possession de drogue  

Pour rappel, Sharris Nath Sumputh a été arrêté le 4 septembre 2018 à la suite d’une perquisition à son domicile, à Curepipe. 6,7 grammes de haschich et 42,8 grammes de LSD avaient été retrouvés. 

Rappelons que Sharris Nath Sumputh avait déjà été interpellé en février 2018 pour possession de cinq grammes de haschich et des comprimés de Tramadol. 
 

Rédigé par E. Moris le Lundi 26 Août 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.